Les Mots Tendresse

11 juin 2021

Juin 2021, j ai appris

 

198418623_171806274952384_8461469460011959826_n

Bonjour 

Il y a longtemps que je ne suis pas venue déposer mes mots , mes émotions

J ai vécu une grande perte , le départ de mon frère , de la solitude durant ce temps de confinement 

Je suis demeurée silencieuse pour bien me recentrer. 

 

Aujourdhui avec ce déconfinement , je me sens revivre  

Espérance et joie de se retrouver en famille , de partager de bons repas , de retourner vivre mon été dans ma petite roulotte , ma petite maison de soleil , de joie , de douceur , de partage .

Un lieu  de calme et de détente , me retrouver . Ce lieu je le partage avec ma fille et mes petites filles qui sont installés tout près de moi , mes petites filles qui grandissent si vite , qui sont maintenant de jolies petites ados , il est si proche ce temps ou je les berçaient , le temps passe si vite , il est si important de le vivre intensement chaque jour , profiter de son moment présent .

 

70861299_10218466130258307_2098602165642723328_o

 

Cette année , j ai vécu de belles retrouvailles , une cousine de ma mère qui a un beau 93 ans de vie  , mon adorable Dodo , qui nous aime tellement ,qui a aimé  ma mère , mon père , elle est la mémoire de l histoire de ma famille , la famille Bazinet de ma grand mère maternelle puisqu elle vient de cette lignée. Jai passé des jours avec elle , a écouter ses souvenirs , en apprenant l histoire des membres de la famille , comprendre le passé , l écrire , pour le transmettre .

Il ne reste plus de femmes de cette lignée ; les filles de Arsélie Gareau Bazinet , sauf elle 

135773188_214202690371537_2812298743720418178_n

 

 

 

C est un très beau cadeau de la vie , de se retrouver et de vivre des moments intenses ensembles , j ai l impression de me retrouver avec ma mère . Je vais avoir bientôt soixante dix ans , intérieurement je suis toujours cette fille qui aime se retrouver aupres d une présence maternelle , une douce personne qui s inquiète de toi , qui aime te  préparer des petits plats ,qui te transmets des recettes familiales , que je refais ensuite a mes petites filles , elle  te verbalise sa joie , son bonheur de vivre des instants précieux avec elle C est beau  la vie , je la remercie pour cette rencontre , comme si quelqu un tout la haut a programmé ces retrouvailles

Elle m a raconté ma mère , sa jeunesse , ses amours , l histoire de sa vie familiale , j ai tellement compris des choses en écoutant son vécu

Aujourdhui je me sens si riche de tant de souvenirs , d histoires , l importance de connaître d ou l on vient , Il y a maintenant des pages a écrire sur l histoire de mes parents , grands parents , puisque j ai commencé l écriture de l histoire de ma vie ,  le chapitre des parents et grands parents est complété 

Beau mois de juin 

 

 

 

Posté par Lounan à 11:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]


10 janvier 2021

Le train de la vie

f5f84566280d89f6502cef204aa62c7b

 

 Le train de la vie

 

Il y aura bientôt 70 ans que j'ai pris ce train

Au tout début, je n'avais pas l'accord parental et suis restée plusieurs années sur le quai.

 En manque de famille,

Un jour un "papa, une maman "

 Et zou le train est parti.

Il a filé si vite, comme des heures à regarder un paysage, fait d'émotion , de joie, de peine

 

 Il y eu la gare de l'amitié

Très belle, toute fleurie de sincérité.

 Encore aujourd’hui, je m'y arrête très souvent ,

Elle m’apaise et me rappelle de si doux moments

Je lui suis fidèle , et elle est toujours là.

 

Il y eu la gare de l'amour,

 Son décor a changé tant de fois,

Sombre et frappant , mais aussi, éblouissant parfois

 Passionnant , mes valises s'y sont posées , mon coeur aussi ,

Mais le train a sifflé

La gare fut fermée pour cause de chagrin .

 

Alors aujourd'hui ,

J'écris dans le train de la vie,

 

Il y encore quelques gares sûrement jolies,

Mais il file si vite , où ira t-il?

 Le moteur une fois grippé, il s'arrêtera

 

Et je devrais descendre, et avec le vent ,tout s'en ira

 Ainsi la vie, monter  dans ce train

On ne saura jamais .....le chemin qu'il prendra

 

 

Une magnifique page sur facebook pour y retrouver de beaux textes 

https://www.facebook.com/Ode-%C3%A0-la-Vie-539189113232292/?ref=page_internal

Ode a la vie 

120260718_938007586683774_285104098188851290_n

 

 

135230682_1011017329382799_7956966728832567266_n

 

 

 

 

Posté par Lounan à 11:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 décembre 2020

PRIÈRE DE GRATITUDE À L'UNIVERS

4b7530706600f3513b0c8f2fc36da986

 

153988ff4d930cc348e3c1804f972ff1

 

Posté par Lounan à 16:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

23 décembre 2020

j’ai appris quelque chose de la vie

 

a66e312adcfd705133cb3c518d04e790

 

..Un texte que j aime beaucoup , concernant ce qui est bon d apprendre .
Si j’ai appris quelque chose de la vie
 c’est que parfois, les moments les plus sombres peuvent nous mener aux endroits les plus lumineux !
J'ai appris que les personnes les plus toxiques peuvent nous apprendre les leçons les plus importantes...
Que nos luttes les plus douloureuses peuvent nous donner le plus grand des apprentissages
 que les pertes d'amour et d'amitié les plus déchirantes peuvent faire place aux plus merveilleuses des rencontres.
J’ai appris que ce qui semble être une malédiction dans l’instant peut être en réalité une bénédiction
et que ce qui semble être la fin du chemin est en réalité la découverte que nous sommes censés emprunter un autre chemin.
J’ai appris que même si les choses semblent difficiles, il y a toujours de l’espoir.
Et j’ai appris que même si nous nous sentons impuissants et que les choses semblent horribles, nous ne pouvons pas abandonner !
Oui nous devons continuer
 Même lorsque cela fait peur,
même lorsque toutes nos forces semblent épuisées,
nous devons continuer à nous relever et à aller de l'avant,
car quoi que nous combattions dans l'instant,
Nous avons réussi jusque-là, c'est notre plus grande victoire...
~Daniell Koepke

Posté par Lounan à 07:56 - Commentaires [2] - Permalien [#]

20 décembre 2020

JE LAISSE PARTIR

047786d6954f161b9435293998945876

 

En cette fin d année 2020 , il y a plusieurs choses a libérer 

 

JE LAISSE PARTIR

 

Je laisse partir tout ce qui ne me correspond plus.

 

Je laisse partir mes anciennes croyances basées sur la peur ou la culpabilité.

 

Je laisse partir tous les chagrins et toutes les déceptions de mon enfant blessé.

 

Je laisse partir toute personne ne vibrant plus à la même fréquence que moi.

 

Je laisse partir les faux-semblants (les miens et ceux des autres).

 

Je laisse partir l'espoir que ça ira mieux "demain" et j'accepte que ce que je cherche soit déjà dans le "maintenant".

 

Je laisse partir toute partie en moi blessée, détruite et souffrante.

 

Je laisse partir ma noirceur et je laisse rentrer la lumière de guérison à la place.

 

Je laisse partir tous les espoirs que j'avais construits et tous les projets qui n'ont jamais marché pour m'ouvrir à de nouvelles propositions plus adaptées à ce que je suis devenue.

 

Je laisse partir le chagrin de tous mes ancêtres que j'avais invité à rester en moi, portant dans mon propre corps, comme une sépulture, leurs mémoires déchirées au nom de la fameuse "loyauté familiale".

 

Je laisse partir toutes les culpabilités de mes anciens karmas parce que je choisis de me pardonner au lieu de me punir.

 

Je laisse partir le désarroi et les peurs de mon enfant intérieur en m'occupant de lui donner ce qu'il n'a jamais reçu.

 

Je laisse partir toute distorsion en moi, toute partie non alignée et malade.

 

Je laisse partir la tristesse pour la remplacer par la joie.

 

Je laisse partir le désespoir pour me nourrir d'espoir.

 

Je laisse partir l'intolérance et l'impatience et les remplace par la sagesse et le détachement.

 

Je laisse partir tous mes peurs pour les remplacer par tout l'Amour qui m'habite.

 

 

Maud Albertini✨

 

 

67f16016a4a8aa0463e8b20c676757ab

Posté par Lounan à 18:09 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


05 novembre 2020

Prendre soin de sois

16463283_699856580175474_6853867349421765024_o

UN texte à mettre en pratique
# J’ai demandé à un de mes amis qui a plus de 60 ans et qui se dirige vers les 70, quel genre de changement il sent en lui?
Il m’a envoyé les lignes suivantes très intéressantes, que je partage avec vous ....légèrement adapté par mon moi!
1) Après avoir aimé mes parents, mes frères et sœurs, mon conjoint, m’a conjointe, mes enfants, mes amis, maintenant j’ai commencé à m’aimer.
2) Je viens de réaliser que je ne suis pas « Atlas ». Le monde ne repose pas sur mes épaules.
3) J’ai maintenant cessé de négocier avec les vendeurs de fruits de légumes. Quelques dollars de plus ne vont pas changer ma situation mais ils pourraient aider le pauvre gars qui économise pour les frais de scolarité de sa fille.
4) Je donne à la serveuse du restaurant un bon pourboire. L’argent supplémentaire pourrait apporter un sourire à son visage. Elle travaille beaucoup plus dur pour gagner sa vie que moi.
5) J’ai cessé de dire aux personnes âgées qu’ils ont déjà raconté cette histoire à plusieurs reprises. L’histoire fait travailler leur mémoire et aide à revivre leur passé.
6) J’ai appris à ne pas corriger les gens, même quand je sais qu’ils ont tort. Le fait de rendre tout le monde parfait n’est pas de ma part. La paix est plus précieuse que la perfection.
7) Je fais des compliments librement généreusement.
Les compliments sont l’amélioration de l’humeur non seulement pour le destinataire, mais aussi pour moi.
8)J’ai appris à ne pas m’embêter à propos d’un pli ou d’une tache sur ma chemise.
La personnalité parle plus fort que les apparences.
9) Je m’éloigne des gens qui ne me valorisent pas.
Ils ne connaissent peut-être pas ma valeur, mais moi, je la connais.
10) Je remercie sincèrement les gens qui prennent soin de ma santé, de l’éducation des enfants...ils se donnent tellement! Ils/elles sont importants/es!
11) J’apprends à ne pas être gênée par mes émotions.
Ce sont mes émotions qui me rendent humain.
12) J’ai appris que c’est mieux de laisser tomber l’ego que de briser une relation.
Mon ego me tiendra à l’écart alors qu’avec les relations, je ne serai jamais seul.
13) J’ai appris à vivre chaque jour comme si c’était le dernier.
Après tout, c’est peut-être le dernier.
14) Je fais ce qui me rend heureux.
Je suis responsable de mon bonheur, et je le dois à moi-même.
J’ai décidé d’envoyer ça à tous mes amis.
Pourquoi devons-nous attendre d’avoir 60 ou 70 ans..
Partagé par Marie Claire Blais de Chandler
.

Posté par Lounan à 16:30 - Commentaires [2] - Permalien [#]

03 novembre 2020

L après se prépare maintenant

 

 

 

140917_h92q7_aetd-gilles-vigneault_sn1250

 

 

Texte de douceurs écrit par Gilles Vigneault en ce temps de pandémie et de confinement

L'APRÈS SE PRÉPARE MAINTENANT

"Je ne me considère pas comme un oracle ou quelqu’un de sage. Enfin, sage : peut-être la semaine prochaine ! Mais je suis une personne à risque, j’ai 91 ans, c’est la seule chose qui me donne le droit de parler…

Ce que je fais aujourd’hui ? Eh bien, le Bouddha a dit : “Fais ce que tu fais d’habitude, en ayant beaucoup d’empathie.” Bouddha, j'en ai une statue dans mon jardin. Des fois, je vais la voir... Et je lui pose des questions. C’est drôle, elle me répond ! Elle me dit : “Pense à l’autre.” Elle me dit : “Tu es dans l’impermanence.” Je pense que c’est ce que la pandémie nous a laissé de plus précieux : nous ne serons plus les mêmes, comme nous n’avons plus été les mêmes après la bombe atomique. Aujourd’hui, il faut des réflexions qui ne soient pas toujours conduites par les taux d’intérêt et l'argent. Des fois, je me dis : “Est-ce que nous méritons la Terre ?”

Si je m’ennuie ? Je ne m’ennuie jamais ! L’expression “je m’ennuie” a une curieuse signification pour moi, c’est pronominal, ça rebondit sur le pronom : je suis celui qui ennuie moi ! Quand tu fais face à ça, tu te dis : “Je vais attendre que les autres m’ennuient, et là je vais me plaindre !” Je ne m’ennuie jamais. Je rêve beaucoup. Il m’arrive de parler. Mais il m’arrive beaucoup, beaucoup plus de me taire ! C’est simplement un exercice de préparation pour plus tard, c’est du rodage…

Ça ne sert à rien de se confiner à écouter la peur… La peur ! On la connaît, la peur. Elle arrive, laide comme un pou, on lui dit qu’elle est laide, elle retourne se maquiller et revient belle comme une déesse des variétés : faut jamais se laisser abuser par la peur !

C’est bien de prier ! Mais on ne peut pas se confier qu’aux prières. Quand on se confie aux prières, on donne le job à quelqu’un d’autre. Mais quand on se confie à soi-même, là on est à l’ouvrage !

On apprend qui nous sommes dans cette pandémie, on apprend que nous sommes tous devenus responsables de nous, et du voisin. C’est extraordinaire. Ça ne nous est jamais arrivé avant. C’est un moment de réflexion, de réalisation de ce qu’est la planète, de ce qu’on est… C’est la première fois dans l’histoire de la Terre habitée qu’on a une photographie instantanée de nous-mêmes. Et chacun de nous peut faire un selfie : c’est un immense miroir qui nous dit qui nous sommes et ce que nous faisons sur cette Terre. Qui nous dit d’où nous venons. Qui nous demande : “Êtes-vous digne de cette planète ?” Et on ne sait pas trop quoi répondre. C’est la première fois qu’on a une photographie qui nous renvoie notre image : est-ce qu’on continue comme ça ? Oui, il faut penser à l’autre, l’autre juste à côté… L’autre qu’on a un peu oublié…

Réfléchir, c’est fléchir le genou de nouveau, s’apercevoir qu’on s’est trompé. Réfléchir, c’est s’arrêter… Il y aura un après, il en est sûr. Mais l’après se prépare maintenant.

Alors le Bouddha m’a dit ce matin : “Que fais-tu aujourd’hui ?” J’ai répondu : “Du sirop !” Il m’a dit : “Continue et donnes-en à tout le monde…”"

Gilles Vigneault, poète-acériculteur québécois

Posté par Lounan à 10:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 octobre 2020

Le carré du temps

 

120351721_2400386070258009_4693555519470928286_n

Le carré du temps

 

Quand tu te sens triste
Assis-toi et frappe tes jambes doucement au rythme des battements de ton coeur.
Quand tu ne comprends plus rien
Allume une chandelle ou fais bruler de l’encens pour te ramener clarté à l’âme.
Quand tu as peur
Entre en contact avec la nature, ferme les yeux et tu recevras la tranquillité qui émanera de ton essence.
Quand tu es prise dans l’attachement irrationnel
Parles-en au Feu, notre maitre transformateur d’état d’esprit.
Quand tu te sens bloquée
Parles-en à notre soeur Eau, elle connait déjà les mouvements, le flux et ne s’arrête devant rien.
Quand tu ressentiras l’envie de mourir
Parle à notre terre mère Gaïa, elle sait comment raviver l’essence de la vie.
Quand tes pensées ne s’arrêtent pas
Porte attention à ta respiration, elle te ramènera au moment présent.
Quand tu perdras ta connexion à toi même
Parle avec ton Soi Supérieur, il te rappellera d’où tu viens.
Mais ne te sens jamais seule belle âme.
Même si on a parfois l’impression que nous sommes séparés les uns des autres...
Nous sommes accompagnés de la nature, des astres et des autres tout autour de nous qui eux aussi, sont enveloppés par cette couche qui ressemble à un corps humain.
Notre essence est profonde et vraie.
N’oublions pas ce feu intérieur.
Connectons-nous à nous-même.
Gaïa
Le Carré du Temps

Posté par Lounan à 08:08 - - Commentaires [4] - Permalien [#]

06 janvier 2019

Choses auxquelles vous deviez dire adieu en 2019

16 Choses Auxquelles Vous Devriez Dire Adieu En 2019.

 

0f010071591bea5a6e0c275cea4d2d8b

 

1. Dites adieu à cette petite voix dans votre tête qui vous dit que vous ne valez pas grand-chose, et que vous ne ferez jamais quelque chose de votre vie. Pourquoi ? Tout simplement parce que cette petite voix a souvent l'habitude de vous mentir ! Et ça, vous devriez commencer à le savoir depuis le temps.


2.
Dites adieu à ce besoin d'être reconnu par les autres pour exister. Oui bien sûr, on a tous besoin parfois que quelqu'un nous dise que ce qu'on fait est bien. Mais cela ne veut pas dire que l'on doit être dans une quête permanente pour chercher l'approbation des autres pour avancer dans la vie. À partir du moment où vous avez conscience de tout ce que vous avez fait pour arriver là où vous êtes, vous n'avez besoin de personne pour approuver ce que vous êtes en train de faire aujourd'hui.


3. Dites adieu à toutes les choses du passé dont vous n'êtes pas super fier.

Oubliez-les et n'oubliez pas que tout le monde fait des erreurs : la vie n'est qu'un long apprentissage.


4. Dites adieu aux promesses que vous n'avez pas réussi à tenir.

Rappelez-vous que souvent, tout repose sur le fait d'être là au bon endroit, au bon moment. Malheureusement, parfois, ce n'est pas possible malgré tous vos efforts pour y parvenir.

N'oubliez pas qu'il faut du temps pour que les bonnes choses se réalisent dans la vie.

On ne réussit pas du jour au lendemain.

Soyez patient.

 


5. Dites adieu aux choses négatives de l'année qui s'achève, y compris aux choses qui vous ont fait douter de vous-même.

Certes, l'année ne se déroule peut-être pas exactement comme vous l'imaginiez...

Ce n'est peut-être pas la fin heureuse dont vous rêviez.

Mais qui sait, cette nouvelle année est peut-être un nouveau départ heureux que vous n'aviez pas vu venir.


6. Dites adieu à tous ces moments où vous étiez en larmes et à tous ces moments où vous vous êtes senti désespéré.

Au lieu de ça, pensez à tous les obstacles que vous avez réussi à surmonter pendant cette année.

Croyez-moi, tôt ou tard, vous allez la franchir, cette ligne d'arrivée.


7. Dites adieu aux personnes qui n'ont pas envie de passer du temps avec vous et qui ne vous apprécient pas.

C'est peut-être le signe que ces personnes, pour une raison ou pour une autre, ne sont pas faites pour être dans votre vie

. Au lieu de cela, gardez votre énergie pour les personnes qui vous apprécient et qui vous apportent réellement quelque chose dans la vie.


8. Dites adieu à ce souvenir, bon ou mauvais, que vous n'arrêtez pas de ressasser dans votre tête

Vous savez, ce genre de souvenir qui vous empêche de dormir et qui vous fait sans cesse analyser le passé pour savoir comment sera fait le futur.

Ce souvenir, vous l'avez assez vu et revu !

Il est temps pour vous de lâcher prise, et de vivre dans le moment présent pour apprécier de nouvelles expériences.

 

.9. Dites adieu à l'addiction que vous avez pour votre smartphone, votre ordi ou Facebook.

Au lieu de ça, essayez d'aller vous mettre au vert plus souvent.

Smartphone, Facebook ou ordinateur… n'oubliez pas que toutes les formes d'excès sont nuisibles à votre santé psychique et que ces addictions finiront tôt ou tard par vous étouffer.


10. Dites adieu aux objectifs que vous vous étiez fixés cette année et que vous n'avez pas réussi à atteindre.

Oui il y a sûrement des choses que vous auriez dû faire ou éviter de faire.

Mais tout cela est derrière vous maintenant.

N'oubliez pas, la vie est parfois compliquée, imprévisible, voire chaotique.

Et la dernière chose dont vous avez besoin, c'est de porter un tel fardeau pour avancer.


11. Dites adieu à toutes ces paroles blessantes que vous avez pu entendre

Celles qui vous ont blessé et qui ont diminué votre amour-propre.

N'oubliez pas que ces personnes ne connaissent pas grand-chose de votre vie, ni de votre histoire, et encore moins, des raisons pour lesquelles vous êtes la personne que vous êtes aujourd'hui.

Vous devriez savoir que certaines personnes ressentent le besoin de se moquer des autres, juste pour se mettre en valeur.

Alors pendant que vous y êtes, pourquoi ne pas en profiter pour dire adieu à ce type de personne ?


12. Dites adieu aux moments où vous avez manqué de maturité, aux moments où vous avez fait une remarque déplacée ou encore aux moments où vous avez manqué de bon sens.

Souvenez-vous que ces moments sont là pour vous rappeler une chose importante : personne n'est parfait. Eh oui, on a tous des défauts plus ou moins graves et les erreurs font partie de la vie.

Alors, faites preuve d'humilité et passez à autre chose le plus vite possible.


13. Dites adieu aux personnes qui vous ont manqué… mais à qui vous n'avez pas manqué.

Ne vous inquiétez pas, avec le temps, ces personnes ne vous manqueront plus.

Et c'est là que vous vous rendrez compte que les personnes qui comptent vraiment pour vous sont celles qui ne vous ont jamais oublié.


14. Dites adieu aux voyages que vous n'avez pas pu faire, au mariage que vous avez raté ou encore à tous ces rendez-vous et événements auxquels vous n'avez pas pu assister.

N'oubliez pas qu'il est impossible de tout planifier parfaitement.

Dans la vie, tout est loin de se passer comme prévu...

Alors inutile de culpabiliser, ce n'est pas de votre faute.

Prenez ça plutôt comme une leçon de vie qui vous rappelle que malgré tous les efforts du monde, on ne peut jamais tout contrôler !


15. Dites adieu à tous ces défauts que vous ne cessez de pointer du doigt devant le miroir.

Dites aussi adieu à tous ces moments où vous n'avez pas aimé l'image que le miroir vous a renvoyée.

Achetez-vous un nouveau miroir s'il le faut, mais plus sérieusement, commencez dès aujourd'hui à aimer ce que vous y voyez et surtout changez la façon dont vous vous regardez.


16. Enfin, dites adieu à l'idée que cette année ne sera pas meilleure et que rien ne changera pour vous.

Au lieu de ça, dites bonjour à toutes les possibilités et opportunités qui vont s'offrir à vous pour cette nouvelle année.

Ces rêves ne demandent qu'une chose : se transformer en réalité !

Et si vous cherchez des astuces pour être heureux en 2019, 

 

:
Découvrez l'astuce ici : https://www.comment-economiser.fr/16-choses-auxquelles-vous-devriez-dire-adieu-en-2018.html

 

 

49667017_1607621359383990_6447465984038010880_n

Posté par Lounan à 18:46 - Commentaires [3] - Permalien [#]

22 septembre 2018

Février 2019

 

 

05540a00e15fae69644c7e821b85f470

 

 

 

 

 

 

En février , je me souviens de mon père qui aurait eu 93 ans le 13 février ,

de mon frère Jean qui aurait fêté ses 66 ans le 20 février ,

tous deux sont partis trop tôt

 

Ils étaient si jeunes , 61 ans , et 57 ans

Mon père allait vivre sa retraite enfin ,,,si bien préparée

Il allait profiter  de ses enfants maintenant adultes, les écouter , les conseiller

Regarder grandir ses petits enfants ,  en accueillir des nouveaux

Tenir le bras avec fierté de sa plus jeune , pour l offrir a son futur époux

 

Il s émerveillerait en caressant la tête de son premier petit fils 

Ces deux hommes avaient encore bien des choses a vivre 

 

 

 

Chaque minute, quelqu'un quitte ce monde.


L'âge n'a rien à voir avec cela.


Nous sommes tous dans cette file sans nous en rendre compte.


Nous ne savons jamais combien de personnes sont devant nous.


Nous ne pouvons pas aller en arrière de la file.


Nous ne pouvons pas sortir du rang.


Nous ne pouvons pas arrêter d'avancer.

Donc, pendant que nous attendons en ligne -

Faites que les moments comptent.


Faites une différence.


Faites cet appel.


Choisissez vos priorités.


Prenez le temps


Faites connaître vos talents.


Faites sentir chaque personne spéciale


Faites entendre votre voix.


Rendez les petites choses grandes.


Faites sourire quelqu'un.


Faites le changement.


Faites de vous une priorité.


Faites l'amour.


Réconciliez-vous.


Faites la paix.


Assurez-vous de dire "Je t'aime" aux personnes chères.


Ne regrettez rien.


Soyez prêt.

 

 

 

 

Posté par Lounan à 09:19 - Commentaires [5] - Permalien [#]